DEUX VILLAGES REUNIS PAR L'HISTOIRE

 

RIMONT, en Ariège, incendié par les Nazis le 21 août 1944 et CORBERA d'EBRE, en Catalogne, détruit pendant la bataille de l'Ebre, entre juillet et novembre 1938, deux villages qui, de part et d'autre des Pyrénées, ont subi la folie de la guerre mais dont les populations souhaitent, aujourd'hui, s'associer dans un projet commun célébrant la paix à la mémoire de tous ceux qui, en France comme en Espagne se sont battus pour la liberté.

Voici soixante ans, des milliers de personnes originaires des cinq continents vinrent dans ces lieux, à la rencontre de leur destin...

Les munucipalités de CORBERA d'EBRE et de RIMONT ont constaté qu'elles avaient en commun :

- un passé historique récent comparable.

- que ce passé et les évènements intervenus, de part et d'autre des Pyrénées, de 1936 à 1945, étaient étroitement liés.

- qu'il était surprenant qu'à ce jour, après des évènements qui ont détruit des millions de vies, brisé des centaines de milliers de familles et contribué au bouleversement qu'a connu le monde, aucune institution, aucun pays n'ait créé de structure susceptible de centraliser les données concernant cette histoire partagée par la France, l'Espagne et d'autres pays.

L'église de SAN PERE
RIMONT en 1944

 

Elles ont convenu de réaliser conjointement un projet aux aspects complémentaires.

A CORBERA d'EBRE, faire de l'ancien village et de l'église de San Pere, un monument à la paix en créant un musée de la bataille de l'Ebre.

A RIMONT, créer un musée, centre d'information et de recherche, centralisant les documents concernant les évènements considérés et les personnes impliquées dans leur déroulement, depuis 1936 en Espagne jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Elles invitent les artistes, intellectuels, historiens ainsi que toutes les personnes, collectivités et institutions diverses, les témoins survivants, les amis et les familles de personnes ayant vécu ces évènements à se joindre à elles dans le cadre d'une association destinée à soutenir la réalisation du projet.

Elles sont disposées à envisager toute forme de collaboration avec des localités ayant connu des évènements comparables.

Cette démarche à caractère historique sera complétée par l'organisation d'échanges entre les habitants des deux régions dans le cadre de conventions de jumelages.

CORBERA D'EBRE aujourd'hui
RIMONT aujourd'hui