LE MUSÉE PYRÉNÉEN DE LA RÉSISTANCE ET DE LA LIBÉRATION

 

L'association "Musée pyrénéen de la Résistance et de la Libération" a été constituée en juin 1996. Elle a pour objet "d'aider à la création à Rimont d'un musée, lieu de mémoire, en vue de recueillir et sauvegarder tous documents et objets relatifs à la Résistance et à la Libération"

Ce musée se consacrera à la période des années terribles 1936/1945. Les Pyrénées connaissent alors les désastres de la guerre. D'abord limité au versant espagnol, le conflit s'étend vite au reste de l'Europe et donc, aux Pyrénées françaises. Le musée rendra compte des événements, des actions multiples de cette période douloureuse et riche en prouesses de toutes sortes.

 

LES OBJECTIFS VISES

Les objectifs culturels.

Créer à Rimont un lieu de mémoire où seront présentés et conservés les témoignages, documents, collections d'armes et objets divers appartenant à la période envisagée. Ainsi, ceux qui le désirent pourront faire des dépôts ou des dons dans une structure publique gérée par la commune.

Aménager un lieu pédagogique qui accueillera les jeunes générations, les chercheurs,les étudiants, dans un échange interactif au niveau de la recherche historique avec, à leur disposition : une bibliothèque, une vidéothèque, une réserve d'archives.

Les objectifs touristiques.

Grâce au jumelage avec la ville catalane de Corbera d'Ebre, au sud de Tarragone, le musée a pour but d'élargir les relations transfrontalières mais aussi européennes. D'autre part, afin d'éveiller la curiosité et de rendre la visite plus attrayante, il est envisagé d'aménager, dans une partie de l'espace extérieur du bâtiment, une exposition de matériel lourd (voitures, camions, matériel militaire).

 

LES PÉRIODES COUVERTES

 

La Guerre d'Espagne - 1936/1939

Les divers épisodes de la guerre civile dans les Pyrénées espagnoles sont évoqués avec photos, affiches, documents, films, moyens vidéo.

Les Brigades internationales occuperont une place particulière tout comme les artistes engagés dans la lutte antifasciste.

 

La Retirada et les camps d'internement - 1939

Des milliers de civils et militaires espagnols se réfugient en France et sont alors internés dans les camps de la côte méditerranéenne (Argelès, Le Barcarès), des Hautes Pyrénées (Gurs) ou d'Ariège (Le Vernet). Certains camps se spécialisent dans l'internement des juifs (Le Vernet, Noé).

Des compagnies de travailleurs étrangers apparaissent et seront à l'origine des premiers maquis.

La Résistance - 1940/1944

La Résistance française : les mouvements, les formations militaires, les réseaux français et étrangers spécialisés ainsi que les diverses formes d'action (sabotages, parachutages, maquis...).

La Résistance espagnole : les guérilleros, le rôle des passeurs espagnols.

Le rôle des autres étrangers dans la Résistance : les Britanniques, les Américains, les Polonais, les Belges et même les Allemands antinazis.

 

La libération manquée de l'Espagne - Automne 1944

La tentative de Reconquista (Val d'Aran) et son échec.